La santé de l’expatrié à Singapour

Vous recherchez une assurance santé à Singapour ? Il est d’abord important de vous renseigner sur le système de santé local.

Singapour a un système de santé efficace et d’une grande qualité. Toutefois, les soins coûtent extrêmement cher pour ceux qui ne bénéficient pas du système de santé singapourien, c’est pourquoi de nombreux étrangers se munissent d’une assurance santé internationale à Singapour.

Ce guide s’adresse aux personnes qui souhaitent vivre à Singapour ou qui y sont déjà installées. Il explique le fonctionnement du système de santé singapourien, les différentes possibilités d’assurance expatrié à Singapour et donne un aperçu des tarifs médicaux pratiqués sur place.

Statistiques de santé

  • Population totale (2016) : 5 622 000
  • Revenu national brut par habitant (2013) : 76 860 $ internationaux PPP
  • Espérance de vie à la naissance (2016) : 81/85 ans
  • Quotient de mortalité 15-60 ans h/f (2016) : 65/38 pour 1000
  • Dépenses totales consacrées à la santé par habitant (2014) : 4 047 $ internationaux
  • Dépenses totales consacrées à la santé (2014) : 4,9 % du PIB
Assurances santé expatrié Singapour
Le système de santé singapourien

La qualité du système de santé singapourien

Le petit Etat de Singapour brille par l’excellence de son système de santé que les gouvernements du monde entier lui envient. Les dépenses de santé y sont modérées (4,5 % du PIB contre 11,6% en France) tandis que les indicateurs de santé y sont parmi les plus élevés de la planète : avec une espérance de vie de 82.5 ans, Singapour fait partie du top 5 des pays où l’on vit le plus longtemps, dépassant la plupart des autres pays industrialisés, dont la France. La mortalité infantile est seulement de 3 naissances pour mille (elle est de 4 pour mille en France).

Quel est le secret de Singapour pour disposer d’un système de santé aussi efficace ? Le financement de la santé à Singapour est conçu de manière à responsabiliser la population : alors que dans de nombreux pays, les citoyens sont déconnectés du coût de leur santé, à Singapour, chaque personne épargne une certaine somme de son salaire tous les mois afin de participer au financement des dépenses médicales qu’elle rencontrera au cours de sa vie. L’épargne non utilisée génère des intérêts. L’objectif de ce système est d’éviter la surconsommation de soins.

Parallèlement, la qualification des médecins, la modernité des équipements médicaux et la qualité des prestations ont fait de Singapour le centre d’excellence de la santé en Asie, que ce soit dans le secteur privé ou dans le public. Le traitement contre le cancer y est une spécialité. L’hôpital de Gleneagles fait partie du top dix des meilleurs hôpitaux au monde et Singapour dispose de 20 établissements de santé accrédités internationalement par la JCI  (Joint Commission International), une institution américaine établissant une norme mondiale de qualité pour les établissements médicaux.

Comment fonctionne le système de santé singapourien

L’Etat singapourien prend en charge la majeure partie des dépenses de santé des citoyens, sous la forme de subventions aux établissements publics de santé, allant jusqu’à 80 %. Ensuite, le système de santé singapourien s’organise autour des ‘3M’ : Medisave, Medishield et Medifund.  Il donne aussi une flexibilité quant à l’accès à la santé privée ou publique.

L’affiliation au régime de santé singapourien est obligatoire pour les Singapouriens et les résidents permanents quelle que soit leur nationalité. En tant qu’expatrié à Singapour, vous êtes également soumis à Medisave, Medishield ou Medifund :

Medisave

Medisave est un dispositif d’épargne médicale universelle afin que chaque citoyen participe également à ses dépenses de santé. Les salariés ainsi que leurs employeurs alimentent un compte d’épargne médicale à hauteur de 7 à 9,5% du salaire mensuel de l’employé. L’argent est transféré dans un organisme nommé le Central provident fund (CPF) et les fonds servent ensuite à contribuer aux frais de santé du titulaire et de sa famille (épouse, enfants et parents).

Les assurés peuvent également utiliser leur épargne Medisave pour se faire soigner dans le privé mais elles ne bénéficieront pas de tarifs subventionnés.

Medishield

Medishield est une assurance santé publique optionnelle dont la contribution peut être prélevée sur le compte épargne de Medisave. Medishield a pour but de couvrir les maladies graves ou les soins coûteux (soins intensifs, opérations chirurgicales, greffes…) pour lesquels Medisave ne suffirait pas.

Medifund

Medifund s’adresse aux plus démunis. Il s’agit d’un fond de l’Etat créé en 1993 avec un capital de 200 millions de dollars singapouriens. L’Etat utilise les intérêts de ce capital (3 milliards de dollars Singapouriens en 2012) afin de payer les dépenses de santé des personnes ne pouvant alimenter une épargne Medisave ou qui ont des difficultés à faire face à certaines dépenses médicales.

Assurance santé privée approuvée par Medisave

Il est également possible de souscrire une assurance santé privée auprès d’une liste de compagnies d’assurances approuvées par Medisave (Medisave-approved Integrated Shield Plan). Cette couverture doit entrer en complément avec Medishield (il n’est pas possible d’y souscrire sans avoir Medishield au préalable). Cette assurance santé complémentaire permet de mieux se faire rembourser ses soins dans les hôpitaux privés et d’avoir accès à des chambres d’hôpitaux public de confort supérieur.

Assurance santé expatrié à Singapour

Une assurance santé internationale est le type de couverture médicale le plus adapté au mode de vie expatrié. En plus de prendre en charge vos dépenses de santé dans le secteur privé, elle vous permet d’être couvert en dehors de Singapour. Ainsi, si vous décidez de vous faire soigner dans votre pays d’origine ou un autre pays en cas de pathologie spécifique, vos frais médicaux seront pris en charge (dans la limite de la zone de couverture de la police choisie).  De plus, si après Singapour vous vous installez dans un autre pays, votre assurance santé peut vous suivre, contrairement à une assurance santé valable à Singapour uniquement.

Les assurances santé internationales sont généralement des assurances au premier euro (ou au premier dollar / première sterling). Si vous avez cotisé au régime de sécurité sociale français, vous avez également la possibilité d’opter pour la Caisse des Français de l’étranger et une assurance complémentaire.

Retrouvez ici les différences ainsi que les principaux avantages et inconvénients de ces deux types de couverture médicale pour expatrié.

Attention, une assurance santé internationale ne vous dispense pas de votre affiliation au système de santé singapourien si celle-ci est obligatoire pour vous. Votre couverture médicale internationale viendra en complément.

« Mutuelle expatrié à Singapour »

Le concept de mutuelle à Singapour peut porter à confusion car les mutuelles telles qu’on les connaît en France n’existent pas pour Singapour. Si en tant qu’expatrié vous êtes à la recherche d’une « mutuelle expatrié à Singapour» ou d’une « mutuelle santé à Singapour», mais ce que vous souhaitez est en fait une couverture médicale internationale valable à Singapour, vos options d’assurance sont soit la CFE + complémentaire, soit une assurance santé internationale classique.

Expat Assure vous aide à définir la couverture médicale la plus adaptée à votre situation et à vos besoins. N’hésitez pas à demander votre comparatif d’assurance personnalisé.

Quelle est la meilleure assurance expatrié à Singapour ?

La meilleure assurance santé à Singapour dépend de vos besoins spécifiques plutôt que de critères généraux. Ainsi, la meilleure assurance santé à Singapour pour un autre expatrié ne sera pas forcément la meilleure pour vous.

Pour trouver l’assurance qui vous convient le mieux, il est important de prendre en compte plusieurs paramètres tels que votre historique médical, vos besoins en termes de couverture médicale, le nombre de personnes que vous assurez, votre situation à Singapour, ainsi que d’autres critères.

Expat Assure vous aide à définir la couverture médicale la plus adaptée à votre situation et à vos besoins. N’hésitez pas à nous demander votre comparatif d’assurance personnalisé. Ce service est gratuit.

Aperçu des coûts médicaux à Singapour

Consultation avec un médecin généraliste : Les coûts vont de 40 à 100 SGD (25 à 62 euros).

Consultation avec un dentiste : Pour une visite de contrôle, la consultation est gratuite dans de nombreux centres dentaires. Sinon, elle varie de 20 à 30 SGD (12 à 19 euros). Pour une couronne, il faut compter autour de 700 SGD (440 euros) dans le public et entre 650 et 1 500 SGD (400€ – 940€) dans le privé (cela n’inclut pas les consultations et les diagnostics).

Exemple de coût de soins hospitaliers : Une appendicectomie coûte de 1 200  à  9 600 SGD (750 – 6 000 euros) dans un hôpital public, en fonction du type de chambre choisie. Dans le privé, cette même opération varie de 17 700 à  20 800 SGD (11 100 – 13 000 euros).

Au moment de choisir entre privé ou public, la plupart des expatriés choisissent le privé car il y a peu de différence de coût entre les deux secteurs (il n’est pas possible de bénéficier de la subvention du gouvernement pour se faire soigner dans le public si vous n’êtes pas affilié au régime de santé local).

En ce qui concerne la médicine courante, les prix sont généralement raisonnables mais il vous faudra garder à l’esprit que certains examens peuvent coûter très cher.

Quel est le coût d’une assurance santé à Singapour ?

Comme toute assurance santé classique, le prix d’une assurance santé à Singapour varie fortement en fonction de la situation personnelle, de l’âge, de l’historique médical de chaque individu, ainsi que d’autres facteurs.

Si vous souhaitez savoir combien vous coûterait exactement une assurance santé internationale à Singapour, contactez-nous pour demander votre comparatif personnalisé de plusieurs assurances santé. Ce service est gratuit.

Informations pratiques
 

Vaccinations

L’institut Pasteur recommande d’avoir son calendrier vaccinal à jour (diphtérie-tétanos-poliomyélite pour un adulte). Les vaccinations contre l’hépatite B, l’encéphalite japonaise et la typhoïde peuvent être conseillées en fonction des modalités et des zones du séjour. Un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est exigé, uniquement des voyageurs en provenance d’un pays où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune. Plus d’informations sur le site de l’Institut Pasteur.

Numéros d’urgence

Police : 999
Pompiers/ambulances : 995

Médecins parlant français à Singapour

La liste est régulièrement mise à jour sur le site de l’Ambassade de France à Singapour

Liens utiles

Ministère de la santé de Singapour

Central provident fund board

Nos partenaires

Nous établissons des partenariats avec des compagnies reconnues pour leur expertise et leur expérience dans le marché des assurances pour expatriés. Toutes les sociétés d’assurances internationales avec lesquelles nous travaillons ont des solutions pour les particuliers et les entreprises. En savoir plus sur nos partenaires.

Expat  Partners

Derniers tweets

Expat Assure Expat Assure Il y a 2 semaines
Expat Assure Expat Assure Il y a 2 semaines
Expat Assure Expat Assure Il y a 2 semaines
Expat Assure Expat Assure Il y a 8 semaines
Expat Assure Expat Assure Il y a 27 semaines