La CFE

La Caisse des Français de l’étranger

La Caisse des Français de l’étranger (CFE) est un organisme d’assurance qui propose une couverture sociale minimum aux Français expatriés, sur une base volontaire.

Le texte ci-dessous donne un aperçu du fonctionnement et des prestations de la CFE. Pour les informations détaillées sur les garanties de la CFE, veuillez consulter le site de la CFE.

Ne pas confondre la CFE avec la Sécurité sociale

Les garanties de la CFE sont calquées sur celles de la Sécurité sociale française et assurent une continuité de vos droits avec le régime français : en cas de retour en France, vous réintégrez la Sécurité sociale sans délai de carence et ne perdez pas de trimestres de cotisations au titre de votre retraite (si vous avez adhéré au volet retraite de la CFE).

La CFE ne devrait toutefois pas être confondue avec la Sécurité sociale française : l’adhésion à la CFE est facultative. Par ailleurs, adhérer à la CFE ne dispense pas de cotiser au régime de protection sociale obligatoire de votre pays d’expatriation.

Que couvre la CFE ?

Les garanties de la CFE sont classées selon trois volets :

  1. Assurance santé (+ maternité)
  2. Assurance risques professionnels (pour les salariés uniquement)
    3. Assurance retraite

Depuis la réforme de la CFE début 2019, les tarifs de la CFE sont fixés en fonction de l’âge (huit tranches) et de la composition familiale de l’assuré (contrats solo ou famille) et ne prennent plus en compte son activité et son revenu.

Qui peut adhérer à la CFE ?

Comme son nom l’indique, la CFE s’adresse aux Français, mais aussi aux ressortissants d’un État membre de l’Espace économique européen (y compris la Suisse) précédemment affiliés à un régime français de sécurité sociale ou aux ressortissants d’autres pays, sous certaines conditions de résidence préalable en France.

La CFE assure également les dépenses de santé des différentes personnes à la charge de l’assuré, appelées les ayants droit.

Les ayants droit sont : le conjoint ou le concubin de l’assuré, qu’il soit actif ou non, Français ou non, ainsi que les enfants et ascendants de moins de 20 ans, scolarisés et à charge de l’assuré. Vos ayants droit bénéficient automatiquement de la même couverture maladie-maternité que vous, qu’ils vous suivent dans votre pays d’expatriation ou qu’ils restent en France.

Quand adhérer à la CFE ?

L’adhésion à la CFE n’est soumise à aucune condition d’âge. Vous pouvez y adhérer étant retraité et bénéficier des prestations jusqu’à votre décès.

Il est cependant préférable d’adhérer à la CFE dans les trois mois suivant votre départ de France, sinon vous êtes soumis à une pénalité : si vous avez quitté la France depuis plus de trois mois, un délai de carence de trois à six mois s’applique, pendant lequel vous cotisez à la CFE mais vous n’êtes pas couvert. La durée de ce délai de carence dépend de votre âge : trois mois pour les personnes de moins de 45 ans et six mois pour les personnes de plus de 45 ans.

L’assurance santé de la CFE

Les principales garanties de l’assurance santé de la CFE sont l’hospitalisation, les soins courants, la maternité, les médicaments sous ordonnance, l’optique et les appareils d’audition ainsi que les soins préventifs (voir la liste complète des garanties sur le site de la CFE).

En option de l’assurance santé, la CFE propose également aux salariés la couverture “indemnités journalières – invalidité – capital décès”, en cas d’arrêt de travail, d’incapacité ou de décès.

Depuis 2020, la CFE base désormais ses remboursements sur les frais de santé réels dans les pays d’expatriation, plutôt que sur les tarifs conventionnés de la Sécurité sociale en vigueur en France.  La CFE a divisé les pays qu’elle couvre selon cinq zones, chacune ayant des barèmes de remboursement différents, avec l’objectif de fournir des remboursements de frais de santé similaires à ce que les assurées auraient eu en France.

Toutefois, malgré les efforts de la CFE, ces niveaux de remboursement restent insuffisants dans les pays où les tarifs médicaux sont élevés, comme par exemple le Royaume-Uni, Singapour, les Etats-Unis, Hong-Kong ou le Brésil.

Exemple de taux de remboursement de la CFE pour un médecin généraliste et spécialiste à Londres : à Londres, le coût d’une consultation avec un médecin généraliste privé se situe entre 80 et 150 livres sterling (92 – 172 euros) et le coût d’une consultation avec un médecin spécialiste privé varie de 80 à 300 livres sterling (de 92 à 350 euros). Le remboursement de la CFE sera de 17,50 €.  

Afin de proposer des taux de remboursement plus complets, des assureurs privés offrent des formules de complémentaires santé à la CFE. Si vous souhaitez une prise en charge plus complète de vos dépenses de santé à l’étranger, il est donc important de souscrire une complémentaire santé en plus de la CFE. Expat Assure vous aide à choisir la formule la mieux adaptée à vos besoins.

La prévoyance avec la CFE

Les risques liés à la perte de salaire ou au décès, habituellement regroupés sous le terme ‘prévoyance’, sont couverts par la CFE via différents volets :

  • Indemnités journalières et capital décès : la CFE vous verse une rente en cas d’arrêt de travail ou de maladie professionnelle entraînant une incapacité de travail permanente. Cela inclut les risques ayant lieu en dehors du travail ainsi que les congés maternité et paternité. Le montant de l’indemnité journalière varie de 33 €/jour à 66€/jour selon la base de cotisations annuelles que vous avez choisie. Les indemnités journalières sont servies à compter du 31ème jour d’arrêt de travail continu (un délai de carence de 30 jours s’applique) et peuvent se prolonger jusqu’à 120 jours (voire deux ans pour les affections longues durées). En cas de décès, la CFE verse une rente à vos ayants droit dont le montant maximum équivaut à 10131€ en fonction de la base de cotisations choisie.
  • La prestation invalidité : la CFE vous verse une pension d’invalidité mensuelle, destinée à compenser la perte de salaire résultant d’une réduction prolongée de la capacité de travail ou de gain, suite à une maladie ou à un accident d’origine non professionnelle. Son montant dépend de l’importance de votre incapacité et de vos ressources.
  • La prestation accident du travail et maladies professionnelles : cette prestation prévoit une indemnisation en cas d’arrêt de travail lié à un risque s’étant produit au travail, ainsi que le versement d’une rente en cas d’incapacité permanente. Elle couvre également les coûts médicaux afférents au travail.

Ces prestations ne peuvent être souscrites que par les personnes salariées.  Elles sont proposées séparément ou en option de l’assurance maladie-maternité. Un salarié qui souscrit l’assurance maladie-maternité aura donc intérêt à souscrire également les autres prestations de la CFE afin d’être couvert le plus largement possible.

Etant donné que les prestations de prévoyance avec la CFE sont réservées aux salariés, si vous perdez ou quittez votre emploi, vous perdez également votre couverture de prévoyance via la CFE. Par ailleurs, si vous êtes à la recherche de plafonds d’indemnités plus élevées, il sera préférable de souscrire une assurance prévoyance complémentaire à celle de la CFE.

Pour ces différentes raisons, vous pouvez également envisager de souscrire une assurance prévoyance indépendante de la CFE, à laquelle vous pourrez continuer de cotiser en cas de changement d’employeur ou si vous vous mettez à votre compte.

En fonction de votre situation personnelle, la CFE peut présenter différents avantages et inconvénients. Pour savoir si la couverture CFE est adaptée à votre cas ou si une autre solution d’assurance pour expatrié répond mieux à vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter. Vous pouvez également demander un comparatif d’assurance. Ce service est gratuit.   

La santé au Nigeria

L’un des plus sérieux problèmes que connait le Nigeria est son système de santé dysfonctionnel. En 2010, l’Organisation mondiale de la santé classait le Nigeria parmi les pays avec les pires soins de santé au monde (187è sur 190 pays).

Il existe un régime d’assurance maladie au Nigeria (National health insurance scheme – NHIS) créé en 1999 et qui a vocation d’être universel. Mais dans la pratique, l’accès à des soins de santé gratuits et de qualité pour toute la population est limité.

Le financement de la santé est très faible, les infrastructures sanitaires ne sont pas assez nombreuses et il y a une pénurie de personnels médicaux. Bien que les hôpitaux et centre médicaux publics soient en mesure de soigner les maladies bénignes, il est conseillé de se faire évacuer vers d’autres pays pour se faire soigner en cas de maladie plus grave.

Les hôpitaux publics sont surpeuplés et  de nombreuses maladies infectieuses s’y développent, en raison d’un manque d’hygiène. De nombreux Nigérians meurent dans les hôpitaux pour des maladies comme le choléra, le tétanos ou la polio, qui pourraient être guérissable si les hôpitaux étaient fonctionnels. Le faible taux d’espérance de vie des Nigérians témoigne des problèmes sanitaires structurels de ce pays : elle n’est que de 55 ans pour les hommes et de 56 ans pour les femmes.

Pour ces différentes raisons, il est recommandé aux expatriés de consulter uniquement dans les cliniques et hôpitaux privés. Toutefois, il est important de noter que les établissements de soins privés au Nigeria sont en dessous des standards de la plupart des hôpitaux occidentaux. Bien que les cliniques et hôpitaux privés des zones urbaines soient en mesure d’effectuer des examens de routine et de soigner des problèmes de santé courants, ces établissements peuvent manquer d’équipements et de personnel médical suffisamment qualifié pour diagnostiquer et traiter certaines maladies complexes.  C’est pourquoi, il est préférable de voyager en Afrique du Sud ou en Europe en cas de traitement spécifique.

Une assurance santé internationale incluant l’évacuation / le rapatriement est donc fortement recommandée au Nigeria afin que ces coûts de soient pas à votre charge.

Attention aux charlatans :

 Il existe au Nigeria de nombreux docteurs-escrocs exerçant sans autorisation et sans aucune formation, se faisant passer pour des médecins sérieux. Le plus sûr est donc de toujours consulter dans des cliniques et hôpitaux accrédités par l’Etat.

 

Assurance santé expatrié au Nigeria

Etre couvert par une assurance santé internationale est indispensable au Nigéria, afin de pouvoir se faire soigner à l’étranger en cas de problème médical sérieux. Par ailleurs, la plupart des établissements médicaux requièrent un paiement à l’avance. Une assurance santé permet d’éviter de faire des avances de frais, qui peuvent parfois s’avérer très élevés. Il est important que votre police d’assurance inclue également l’évacuation d’urgence à l’étranger.

Les assurances santé internationales sont généralement des assurances au premier euro (ou au premier dollar / première sterling) mais si vous avez cotisé au régime de sécurité sociale français, vous avez également la possibilité d’opter pour la Caisse des Français de l’étranger et une assurance complémentaire.

« Mutuelle santé au Nigeria »

Le concept de mutuelle au Nigeria peut porter à confusion car les mutuelles telles qu’on les connaît en France n’existent pas pour le Nigeria. Si en tant qu’expatrié vous êtes à la recherche d’une « mutuelle expatrié au Nigeria» ou d’une « mutuelle santé au Nigeria», mais ce que vous souhaitez est en fait une couverture médicale internationale valable au Nigeria, vos options d’assurance sont soit la CFE + complémentaire, soit une assurance santé internationale classique.

Expat Assure vous aide à définir la couverture médicale la plus adaptée à votre situation et à vos besoins. N’hésitez pas à demander votre comparatif d’assurance personnalisé.

Si vous souhaitez une protection sociale plus large (assurance décès et garantie de revenus en cas d’arrêt de travail dû à un accident ou à une maladie invalidante), Expat Assure propose également des solutions de prévoyance pour expatriés.

Quelle est la meilleure assurance expatrié au Nigeria ?

La meilleure assurance santé au Nigeria dépend de vos besoins spécifiques plutôt que de critères généraux. Ainsi, la meilleure assurance santé au Nigeria pour un autre expatrié ne sera pas forcément la meilleure pour vous.

Pour trouver l'assurance qui vous convient le mieux, il est important de prendre en compte plusieurs paramètres tels que votre historique médical, vos besoins en termes de couverture médicale, le nombre de personnes que vous assurez, votre situation au Nigeria, ainsi que d'autres critères.

Expat Assure vous aide à définir la couverture médicale ou la solution de prévoyance la plus adaptée à votre situation et à vos besoins. N’hésitez pas à nous demander votre comparatif d’assurance personnalisé. Ce service est gratuit.
Aperçu des coûts médicaux au Nigeria

La consultation avec un médecin généraliste ou spécialiste privé se situe entre 10 000 et 40 000 Naira (23 –  94 euros) en fonction du médecin et de l’établissement choisi.  Cela exclut le coût des traitements et des examens médicaux.

Un séjour à l’hôpital incluant une nuit dans une chambre individuelle coûte entre 30 000 et 100 000 Naira (70 – 236 euros). Cela exclut le coût des traitements et des examens médicaux.

Le coût d’une évacuation médicale s’élève à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Quel est le coût d’une assurance santé au Nigeria ?

Comme toute assurance santé classique, le prix d’une assurance santé au Nigeria varie fortement en fonction de la situation personnelle, de l’âge, de l’historique médical de chaque individu, ainsi que d’autres facteurs. Si vous souhaitez savoir combien vous coûterait exactement une assurance santé internationale au Nigeria, contactez-nous pour demander votre comparatif personnalisé de plusieurs assurances santé. Ce service est gratuit.

Informations pratiques

Vaccinations
La vaccination contre la fièvre jaune est indispensable. On observe au Nigeria une circulation du virus de la poliomyélite. Il est donc recommandé d’avoir son carnet vaccinal à jour (diphtérie, tétanos, poliomyélite). Les vaccinations contre l’hépatite B, la rage, la méningite à méningocoques, la typhoïde et ROR (rougeole/oreillons/rubéole) peuvent être conseillées en fonction des modalités du séjour. Plus d’informations sur le site du Ministère français des affaires étrangères.

Paludisme
Le paludisme est présent toute l’année dans tout le pays. Lire les recommandations de l’Institut Pasteur pour le paludisme.

Ebola
Des cas d’Ebola ont été rapportés au Nigeria, qui a été depuis déclaré officiellement exempt du virus par l’OMS en octobre 2014.

Numéros d’urgences
Police 199
Ambulance 999
Pompiers 190

Médecins et hôpitaux
Vous pouvez trouver la liste des médecins et établissements de santé recommandés par l’ambassade de France à Abuja dans son guide du nouvel arrivant à Abuja.

Médicaments
Il est conseillé aux expatriés d’apporter avec eux une quantité suffisante de leurs médicaments délivrés par ordonnance car tous types de médicaments ne sont pas forcément disponibles au Nigéria. Toujours préférer les médicaments de marque aux médicaments génériques qui ne sont pas forcément fiables. Se méfier également des faux-médicaments en circulation.

Sites utiles
Ambassade de France au Nigeria
Consulat général de France à Lagos

Contactez-nous

Assurance santé expatriés

Appelez-nous

+33 (0)2 3088 0520
Nous sommes joignables du lundi au vendredi de 9 h à 17h (GMT).

Assurance santé expatriés

Demandez votre comparatif

Remplissez un formulaire de demande d'assurance et nous vous rappellerons.

Nos partenaires

Nous établissons des partenariats avec des compagnies reconnues pour leur expertise et leur expérience dans le marché des assurances pour expatriés. Toutes les sociétés d’assurances internationales avec lesquelles nous travaillons ont des solutions pour les particuliers et les entreprises. En savoir plus sur nos partenaires.

Expat  Partners

Derniers tweets

Expat Assure Expat Assure Il y a 2 semaines
Expat Assure Expat Assure Il y a 22 semaines
Expat Assure Expat Assure Il y a 23 semaines
Expat Assure Expat Assure Il y a 2 mois
Expat Assure Expat Assure Il y a 2 mois