Le système de santé public britannique, le NHS, fait actuellement l’objet de nombreuses coupes de budget. En 2015, la liste noire des médicaments non pris en charge par le NHS s’est allongée. 16 médicaments servant à soigner 23 types de cancers différents dont le cancer du pancréas, le cancer de la prostate et la leucémie ne sont désormais plus pris en charge publiquement. Ces différents médicaments ont été rejetés car ils n’apportent pas assez de résultats en regard de leur coût. L’association “The Rarer Cancers Foundation” estime que  5 500 patients seront affectés par cette mesure.

blacklisted medicine NHS

Les médicaments non pris en charge par le NHS sont regroupés sous l’appellation « NHS blacklist » (la liste noire du NHS). Les médicaments entrant dans cette liste sont ceux étant considérés comme inefficaces ou dont une alternative moins chère existe. La liste complète de ces médicaments est consultable ici.

L’homéopathie risque également de ne plus être prise en charge 

Le Department of Health a prévu une consultation en  2016  visant à décider si le NHS continuera ou non à prendre en charge l’homéopathie. Le NHS indique en effet qu’  « il n’existe aucune preuve fiable que l’homéopathie est efficace en tant que traitement, quelle que soit la condition médicale ».

Actuellement, seuls deux hôpitaux publics au Royaume-Uni et une minorité de centres de santé NHS proposent l’homéopathie. L’homéopathie est donc une médecine à laquelle on accède plus généralement via le secteur privé.

Outre les médicaments blacklistés par le NHS, rappelons qu’au Royaume-Uni, certains types de soins médicaux sont également peu accessibles via le système de santé public. En plus de l’homéopathie, d’autres médecines dites complémentaires telles que l’ostéopathie et la chiropractie sont uniquement accessibles sous réserve de l’acceptation du médecin généraliste et si le patient dispose d’un établissement public proposant ces thérapies près de chez lui. Les soins dentaires et optiques ainsi que tous les médicaments sous ordonnance sont également payants, sauf pour certaines catégories de la population à faibles ressources (en savoir plus dans notre page sur le NHS).

Si vous souhaitez une prise en charge plus complète de vos soins de santé au Royaume-Uni, vous pouvez considérer de souscrire à une assurance santé locale britannique ou à une assurance santé internationale. Nous pouvons vous aider à choisir la solution d’assurance la plus adaptée à vos besoins.


Pour en savoir plus :

La santé de l’expatrié au Royaume-Uni

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Nous établissons des partenariats avec des compagnies reconnues pour leur expertise et leur expérience dans le marché des assurances pour expatriés. Toutes les sociétés d’assurances internationales avec lesquelles nous travaillons ont des solutions pour les particuliers et les entreprises. En savoir plus sur nos partenaires.

Expat  Partners

Derniers tweets

Expat Assure Expat Assure Il y a 2 semaines
Expat Assure Expat Assure Il y a 2 semaines
Expat Assure Expat Assure Il y a 2 semaines
Expat Assure Expat Assure Il y a 8 semaines
Expat Assure Expat Assure Il y a 27 semaines