La santé de l’expatrié en Irlande

Vous recherchez une assurance santé en Irlande ? Il est d’abord important de vous renseigner sur le système de santé local.

Ce guide s’adresse aux personnes qui souhaitent vivre en Irlande ou qui y sont déjà installées. Il explique le fonctionnement du système de santé irlandais, les différentes possibilités d’assurance expatrié en Irlande et donne un aperçu des tarifs médicaux pratiqués sur place.

Attention, cet article se focalise sur la République d’Irlande (dont la capitale est Dublin) et non l’Irlande du Nord, qui appartient au Royaume-Uni et dont le système de santé est géré par le Service national de santé britannique. Si vous souhaitez des informations concernant l’Irlande du Nord, veuillez consulter notre guide sur la santé et l’assurance expatrié au Royaume-Uni.

Statistiques de santé

  • Population totale (2017) : 4,78 millions d’habitants 
  • Revenu national brut par habitant (2017) : 62 440 $ internationaux PPA
  • Espérance de vie à la naissance h/f (2016) : 80/83 ans
  • Quotient de mortalité 15-60 ans h/f (2016) : 78/47 pour 1000
  • Dépenses totales consacrées à la santé par habitant (2014) : 3 801 $ internationaux
  • Dépenses totales consacrées à la santé (2014) : 7,8 % du PIB
Le système de santé irlandais

Le service de santé public irlandais s’appelle le Health Service Executive (HSE). Il est financé par l’impôt. Comme nous l’expliquerons plus bas, l’accès aux soins de santé publique est fortement subventionné par le gouvernement mais la plupart des résidents irlandais doivent payer une quote-part. Seule une minorité paie une participation minime voire nulle.  

Toute personne résidant en Irlande peut bénéficier du système de santé public, incluant les expatriés.

Une catégorie fait exception à la règle : les  étudiants en provenance d’un pays hors Union européenne n’ont pas accès au HSE et sont obligés de souscrire une assurance santé privée pour obtenir leur visa.

Comment fonctionnent les structures de santé ?

Les centres de santé du HSE fournissent les services de santé primaires : services de consultation de médecins généralistes et d’infirmières, services de travailleurs sociaux et de protection de l’enfance, services de pédiatrie, ophtalmologie, services de psychiatrie, etc.

La plupart des médecins généralistes en Irlande exercent leur activité dans le privé mais la majorité d’entre eux offrent leurs services à travers le service de santé irlandais. Dans ce cas, ils exercent soit dans des centres de santé publics, soit dans des cabinets individuels. 

La plupart des médecins généralistes proposent des services de consultation à domicile ainsi que des services d’urgence en dehors de leurs horaires habituels. Les consultations en dehors des horaires habituels et à domicile sont également possibles dans le cadre du HSE même si les visites à domiciles sont assez rares.

L’Irlande compte 45 hôpitaux publics et 19 hôpitaux privés.

Comment s’enregistrer auprès du système de santé irlandais en tant qu’expatrié ?

Votre bureau de santé locale (Local Health Office) est votre point d’entrée aux services de santé publics irlandais. Vous devez vous enregistrer auprès du bureau de votre localité. Voir la liste des Local Health Offices.

Les différents niveaux d’accès aux soins de santé publics

Le niveau de prise en charge des soins de santé est fixé en fonction des ressources des assurés.

Si vos revenus sont en-dessous d’un certain niveau, vous bénéficiez de la carte médicale (medical card), ce qui signifie la gratuité pour la plupart des services de santé (visites de médecins généralistes, services dentaires, optiques et d’audition, médicaments prescrits par ordonnance et autres équipements médicaux, soins hospitaliers).

Les personnes non-éligibles à la carte médicale, mais ayant des ressources limitées peuvent faire la demande d’une carte de visites du médecin généraliste (GP visit card), qui donne accès à la gratuité pour certains services médicaux (visites de médecins généralistes, tests sanguins et autres diagnostics). Les autres frais de santé, telles que les hospitalisations, restent payants.

Les personnes au-dessus de 70 ans ou en-dessous de 6 ans reçoivent automatiquement une GP visit card.

Consulter le site du HSE pour plus d’informations sur les critères d’éligibilité aux cartes médicales.

Les personnes n’ayant ni accès à la carte médicale ou à la carte de visites du médecin généraliste sont redevables d’une participation pour la plupart de leurs soins de santé, à l’exception de certaines catégories de la population : les personnes avec des maladies chroniques (elles bénéficient du Long-Term Illness scheme) ainsi que les femmes enceintes et leurs nourrissons (elles bénéficient du Maternity and Infant Care scheme.)

Les personnes payant pour leurs frais de santé représentent 68.1% de la population irlandaise.

Aperçu des coûts médicaux

Les personnes n’ayant ni la GP visit card, ni la Medical Card, doivent payer une participation pour la plupart de leurs soins de santé.

Coût d’une visite avec le médecin généraliste

Les médecins généralistes fixent leurs tarifs de consultation librement. Les tarifs peuvent donc varier significativement d’un médecin à l’autre et en fonction de la zone où ils exercent. En moyenne, une visite coûte 50 euros, allant jusqu’à 60 euros voire 80 euros dans une ville comme Dublin.

Urgences 

Les soins d’urgences coûtent 100 euros pour chaque visite au service des urgences hospitalières (sauf si la personne a d’abord été référée par son médecin généraliste). Cette somme s’applique à la première visite, mais elle n’est pas exigée lors des visites de suivi ultérieures pour une même pathologie.

Les femmes enceintes et certaines autres catégories de patients sont exonérées de cette participation de 100 euros.

Les tests et diagnostics médicaux sont généralement gratuits.

Hospitalisation

L’hospitalisation fait l’objet d’une participation du patient de 80 € par jour en chambre commune avec un maximum de 800 € à payer par période de 12 mois consécutifs. Pour les hospitalisations de longue durée, et hors maladie aiguë, la participation du patient ne doit pas excéder 175 € par semaine (la participation est établie en fonction des ressources du patient).

Maternité 

Tous les services de maternité et de soin de l’enfant jusqu’à six mois sont gratuits.

Médicaments

En tant que personne ne bénéficiant ni de la Medical Card ni de la GP visit card, vous devez vous affilier au Drugs Payment Scheme, qui limite le montant maximum demandé à chaque famille à 144 euros par mois pour les médicaments et équipements médicaux prescrits par ordonnance.

Certaines assurances santé privées remboursement partiellement ces frais de participation aux médicaments.

Assurance santé privée en Irlande

Bien que les soins de santé soient subventionnés, ils peuvent s’avérer élevés dans le cadre de certaines maladies requérant de nombreuses visites médicales ou interventions. Environ 40% de la population choisit de souscrire une assurance santé privée. Ce taux est le plus élevé d’Europe.

L’autre raison pour laquelle de nombreuses personnes ont recours à des assurances privées en Irlande est pour éviter les listes d’attentes médicales dans le secteur public. (D’après l’Euro health consumer index, les listes d’attente pour les traitements d’urgence, les opérations mineures ainsi que les scanners dans les hôpitaux irlandais en 2015, étaient les pires d’Europe.)

Assurance santé expatrié en Irlande

Comme indiqué plus haut, le marché de l’assurance santé privée est fortement développé en Irlande, en raison du fait que le système de santé public est payant pour la majorité de la population.

En tant qu’expatrié, vous avez l’option d’opter pour une assurance santé irlandaise ou une assurance santé internationale. En plus de prendre en charge vos dépenses de santé dans le secteur privé, elle vous permet d’être couvert en dehors de l’Irlande. Par ailleurs, si après l’Irlande vous vous installez dans un autre pays, votre assurance santé expatrié peut vous suivre, contrairement à une assurance santé irlandaise valable uniquement localement.

Attention : souscrire une assurance expatrié en Irlande ne vous dispense pas de cotiser au Health Service Executive.

Les assurances santé internationales sont généralement des assurances au premier euro (ou au premier dollar / première sterling). Si vous avez cotisé au régime de sécurité sociale français, vous avez également la possibilité d’opter pour la Caisse des Français de l’étranger et une assurance complémentaire.

Retrouvez ici les différences ainsi que les principaux avantages et inconvénients de ces deux types de couverture médicale pour expatrié.

 

« Mutuelle santé en Irlande »

Le concept de mutuelle en Irlande peut porter à confusion car les mutuelles telles qu’on les connaît en France n’existent pas en Irlande. Si en tant qu’expatrié vous êtes à la recherche d’une « mutuelle expatrié en Irlande», mais ce que vous souhaitez est en fait une couverture médicale internationale valable dans ce pays, vos options d’assurance sont soit la CFE + complémentaire, soit une assurance santé internationale classique.

Expat Assure vous aide à définir la couverture médicale la plus adaptée à votre situation et à vos besoins. N’hésitez pas à demander votre comparatif d’assurance personnalisé.

Si vous souhaitez une protection sociale plus large (assurance décès et garantie de revenus en cas d’arrêt de travail dû à un accident ou à une maladie invalidante), Expat Assure propose également des solutions de prévoyance pour expatriés.

Quelle est la meilleure assurance expatrié en Irlande

La meilleure assurance santé en Irlande dépend de vos besoins spécifiques plutôt que de critères généraux. Ainsi, la meilleure assurance santé en Irlande pour un autre expatrié ne sera pas forcément la meilleure pour vous.

Pour trouver l’assurance qui vous convient le mieux, il est important de prendre en compte plusieurs paramètres tels que votre historique médical, vos besoins en termes de couverture médicale, le nombre de personnes que vous assurez, votre situation en Irlande, ainsi que d’autres critères.

Expat Assure vous aide à définir la couverture médicale ou la solution de prévoyance la plus adaptée à votre situation et à vos besoins. N’hésitez pas à nous demander votre comparatif d’assurance personnalisé. Ce service est gratuit.

Informations pratiques

Vaccinations

Aucune vaccination spécifique n’est requise pour entrer en Irlande mais il est recommandé d’avoir son calendrier vaccinal à jour.

Numéros d’urgences

112 ou 999 (ambulance, pompiers, police)

Liens utiles

Health Service Executive
Ambassade de France en Irlande
Informations du Cleiss sur le régime irlandais de sécurité sociale pour les salariés 

Contactez-nous

Assurance santé expatriés

Appelez-nous

+33 (0)2 3088 0520
Nous sommes joignables du lundi au vendredi de 9 h à 17h (GMT).

Assurance santé expatriés

Demandez votre comparatif

Remplissez un formulaire de demande d'assurance et nous vous rappellerons.

Nos partenaires

Nous établissons des partenariats avec des compagnies reconnues pour leur expertise et leur expérience dans le marché des assurances pour expatriés. Toutes les sociétés d’assurances internationales avec lesquelles nous travaillons ont des solutions pour les particuliers et les entreprises. En savoir plus sur nos partenaires.

Expat  Partners

Derniers tweets

Expat Assure Expat Assure @ExpatAssure Happy Yorkshire Day! #YorkshireDay Il y a 7 semaines
Expat Assure Expat Assure @ExpatAssure Are you moving to Malta? Read our new expat guide on the Maltese healthcare system and your different options of ex… https://t.co/1qIwUsRjRx Il y a 14 semaines
Expat Assure Expat Assure @ExpatAssure Expat Assure is recruiting for a bilingual (French/English speaking) Insurance Sales Consultant to join our team. R… https://t.co/8eQ09vGZOR Il y a 24 semaines
Expat Assure Expat Assure @ExpatAssure Si vous comptez vivre au Canada, méfiez-vous du site 'It's Canada time'. Ce site frauduleux soutire de l'argent aux… https://t.co/Yu3rsgwPrO Il y a 26 semaines
Expat Assure Expat Assure @ExpatAssure No deal ou pas, les Européens habitant au Royaume-Uni ainsi que ceux s’y installant avant le 29 mars prochain ont l… https://t.co/RWEaE91zDm Il y a 27 semaines

Derniers articles